GROUPES ET ZONES

Sommaire :

Les groupes
Zone Catégorie Présence atmosphères explosibles
Appareils du groupe II
zone 0 catégorie 1 G Permanente, fréquente
ou pendant de longues periodes
zone 20 catégorie 1 D

zone 1 catégorie 2 G Intermittente
en service normal (probable)
zone 21 catégorie 2 D

zone 2 catégorie 3 G Episodiqueou pendant de courtes
periodes (jamais en service normal)
zone 22 catégorie 3 D

Appareils du groupe I
catégorie M 1 Présence (méthane, poussières)

catégorie M 2 Risque de présence (méthane, poussières)

retour haut de page
Qu'est-ce qu'une zone à rique d'explosion ?
En groupe II, un secteur à risque d'explosion est divisé en zones, ces zones étant délimitées en fonction de la présence d'une atmosphère explosible sur ce secteur. Elles sont définies selon la nature du produit inflammable - gaz ou poussière - comme suit :
Gaz
Couleur Zones Présence de gaz
0
Permanente, fréquente ou pendant de longues périodes
1
Intermittente en service normal (probable)
2
Episodique ou pendant de courtes périodes (jamais en service normal)
NB : Le croquis ci-contre est présenté à titre d'illustration et ne saurait en aucun cas servir de modèle ou de guide pour une installation réelle dont en tout état de cause, la responsabilité incombe au maître d'oeuvre de l'ouvrage.
 
Poussière
Couleur Zones Présence de poussières
20
Permanente, fréquente ou pendant de longues périodes
21
Intermittente en service normal (probable)
22
Episodique ou pendant de courtes périodes (jamais en service normal)
NB : Le croquis ci-contre est présenté à titre d'illustration et ne saurait en aucun cas servir de modèle ou de guide pour une installation réelle dont en tout état de cause, la responsabilité incombe au maître d'oeuvre de l'ouvrage.
 
Modes de protection pour matériels électriques en atmosphères gazeuzes
Symbole du mode Zones d'application Définition Représentation simplifié
0 1 2
"d"
Enveloppe antidéflagrante
Les pièces qui peuvent enflammer l'atmosphère explosible sont enfermées dans une enveloppe qui résiste à la pression développée lors d'une explosion interne d'un mélange explosif et qui empêche la transmission de l'explosion à l'atmosphère explosible environnante de l'enveloppe.
"e"
Sécurité augmentée
Des mesures sont appliquées afin d'éviter, avec un coefficient de sécurité élevé, la possibilité de températures excessives et l'apparition d'arcs ou d'étincelles à l'intérieur et sur les parties externes du matériel électrique qui n'en produit pas en service normal.
"i" "ia"
Sécurité intrinsèque
Circuit dans lequel aucune étincelle ni aucun effet thermique produit dans les conditions d'épreuve prescrites par la norme (fonctionnement normal et cas de défaut) n'est capable de provoquer l'inflammation d'une atmosphère explosible donnée.
"ib"
"m"
Encapsulage
Mode de protection dans lequel les pièces qui pourraient enflammer une atmosphère explosible par des étincelles ou par des échauffements, sont enfermées dans un compound de telle manière que cette atmosphère explosible ne puisse être enflammée.
"n"
Non incendiaire
Mode de protection appliqué à un matériel électrique de manière qu'en fonctionnement normal et dans certaines conditions anormales spécifiées dans la présente norme, il ne puisse pas enflammer une atmosphère explosive environnante. Il y a 5 catégories de matériels : Pas de production d'étincelles (nA), production d'étincelles (nC), enveloppes à respiration limitée (nR), énergie limitée (nL) et enceintes à surpression interne simplifiée (nP).
"o"
Immersion
Matériel électrique immergé dans l'huile.
"p" Surpression
Surpression interne, maintenue par rapport à l'atmosphère, avec un gaz neutre de protection.
"q"
Remplissage pulvérulent
Remplissage de l'enveloppe par un matériau pulvérulent.
Modes de protection pour matériels électriques en atmosphères poussiéreuses
Symbole du mode Zones d'application Définition Représentation simplifié
0 1 2
"tD"
Protection par enveloppe
Matériels électriques protégés par enveloppe et par limitation de la température de surface, et destinés à être utilisés dans des lieux où la présence de poussières combustibles peut atteindre des quantités susceptibles d’engendrer un risque d’incendie ou d’explosion. La protection contre l’inflammation est basée sur la limitation de la température maximale de surface de l’enveloppe et sur d’autres surfaces qui peuvent être en contact avec la poussière, et sur la limitation de la pénétration de poussières dans l’enveloppe, en utilisant des enveloppes «étanches aux poussières» ou «protégées contre les poussières».
"mD" "maD"
Encapsulage
Matériels électriques protégés par encapsulage de type "mD" et par limitation de la température de surface en vue d’une utilisation dans des zones de présence de poussières combustibles en quantité pouvant entraîner des risques d’incendie ou d’explosion. Type de protection où les pièces susceptibles de provoquer l’inflammation d’une atmosphère par étincelles ou échauffement sont enfermées dans un compound de manière à éviter l’inflammation d’une couche ou d’un nuage de poussières dans des conditions d’installation ou de fonctionnement.
"mbD"
"iD"
Sécurité intrinsèque
Matériels de sécurité intrinsèque destinés à être utilisés dans des environnements de nuage ou de couches de poussières combustibles, et des matériels associés destinés à être connectés à des matériels à sécurité intrinsèque qui entrent dans de tels environnements. Applicable aux appareils électriques dans lesquels les circuits électriques eux-mêmes sont incapables de causer une explosion dans un environnement de poussières combustibles.
Modes de protection pour matériels non électrique
Symbole du mode Zones d'application Définition Représentation simplifié
0 1 2
"c"
Sécurité à la construction
Mode de protection contre l'inflammation dans lequel des mesures de construction sont appliquées de manière à protéger l'appareil contre toute inflammation éventuelle produite par des surfaces chaudes, des étincelles ou une compression adiabatique générée par les pièces mobiles. Elle concerne les appareils où il y a mouvement et friction (embrayages, freins, roulements, ressorts...).
retour haut de page
Classes de température
Groupe I
Températures < 150°C ou < 450°C suivant l'accumulation de poussières de charbon sur le matériel
Groupe II
Classes de
température
Température maximale
de surface
Température
d'inflammation
T1
T2
T3
T4
T5
T6
450°C
300°C
200°C
135°C
100°C
85°C
> 450°C
> 300°C
> 200°C
> 135°C
> 100°C
> 85°C
Température d'inflammation des poussières
La température d'inflammation des poussières est variable selon la nature et la consistance de celles-ci. Les températures d'inflammation ci-dessous sont les plus courament rencontrées et admises :
Matières Température
Nuages Couches
de 5 mm
Aluminium 560°C =450°C
Amidon 460°C 435°C
Blé 510°C 300°C
Cacao 590°C 250°C
Cellulose de méthyle 420°C 320°C
Charbon de bois 520°C 320°C
Fibre de papier 570°C 335°C
Maïs 530°C 460°C
Marc de café 580°C 290°C
Polyéthylène 440°C fusion
Poussière de charbon (lignite) 380°C 225°C
PVC 700°C >450°C
Résine Phenolic 530°C >450°C
Sucre 490°C 460°C
Suie 810°C 570°C
Toner 520°C fusion
NB : Ce tableau de températures est donné à titre d'exemple et ne peut en aucun cas servir comme tableau de référence
Toutes les informations de groupe, de mode de protection et de classes de température doivent être mentionnées sur le marquage de l'appareil